La peinture comme expérience identitaireMGoldstain opt

La créativité est sans cesse sollicitée dans les professions ayant la peinture comme support de médiation (enseignants, éducateurs, thérapeutes), à commencer par celle de peintre-plasticien elle-même. À notre époque et dans nos sociétés, l’expression artistique peinte est bien souvent dévalorisée, et reléguée à la petite enfance ou à l’âge de la retraite. La Pédagogie Perceptive propose à ces professionnels un ensemble d’outils développant les ressources de créativité en reliant la personne à sa source intérieure ainsi qu’à sa corporéité. L’acte de peindre est ainsi revalorisé, prend une dimension expressive ancrée, liée à un apprentissage corporel agréable du regard et de la sensation. À travers des exercices simples, libérés des enjeux du « bien faire », l’artiste, l’éducateur ou le pédagogue reconnait et développe son expression propre et apprend à percevoir celle d’autrui pour l’aider à la développer.

 

Public et prérequis : Les professionnels des arts plastiques ; les professionnels de la thérapie, de l’éducation et de l’accompagnement utilisant la peinture comme support de médiation ; les praticiens de la Pédagogie Perceptive.

Objectif de la formation : Appliquer la Pédagogie Perceptive à la pratique picturale pour enrichir sa pédagogie de la créativité.

Durée : 3 stages de 2 jours chacun.

Pratiques et thèmes abordés

Cette présentation comporte un certain nombre d’exercices et de thèmes qui sont présentés à titre indicatif et pourront être utilisés dans l’un ou l’autre des stages ou modifiés en fonction des besoins pédagogiques.

MGoldstain7 opt

Module 1 : Traces et formes

-      Enrichir le lien entre le geste et la touche pour développer la singularité de chacun.

-      Pratiquer la gymnastique sensorielle pour libérer la forme (spontanée, imaginaire, mémoire…) tout en apportant un ancrage émotionnel et psychique

-      Étudier et analyser la trace selon les 4 critères d’analyse d’un mouvement : orientation, amplitude, vitesse, rythme

-      Expérimenter les mouvements corporels linéaires pour ressentir physiquement les repères spatiaux de la verticalité, de l’horizontalité et de l’antéro-posteriorité, et les transférer dans la pratique picturale.

-      Développer la posture de neutralité active pour trouver l’équilibre dans le geste, ni trop volontaire, ni trop relâché, et déployer un « laisser agir » fluide dans la pratique picturale.

-      Pratiquer des exercices de dessin (issus pour certains de Dessiner avec le cerveau droit, de Betty Edwards) comme observation et compréhension des formes, permettant de glisser le « geste Sensible » dans un geste usuel pour peindre.

Module 2 : Couleur et perception 

-      Découvrir et expérimenter des élément de la synthèse de Johannes Itten.

-      Pratiquer l’introspection sensorielle pour développer la perception colorée subjective.

-      Développer sa palette de nuances colorée à partir d’un affinement des sensations corporelles, et d’une présence à soi qualitative.

-      Connaître l’organisation des couleurs, les accords spontanés ou plus recherchés et en faire le support d’une nouvelle qualité d’attention et de présence.

-      Faire le lien entre les états d’âme, les sentiments et les couleurs

Module 3 : la pratique du portrait comme synthèse entre formes et couleurs

-      Expérimenter la réciprocité avec soi-même et avec autrui pour développer sa capacité à identifier les formes et couleurs associées à une personne dans sa forme objective et dans sa subjectivité.

-      Développer la connaissance par contraste en travaillant à deux ou en groupe ; découvrir la comparaison constructive des formes et couleurs des visages.

-      Glisser le geste habité du laissé-agir dans la contrainte d’une forme à reproduire.

-      Développer l’expression du relief par la peinture du portrait

-      Distinguer traces et couleurs singulières de celles plus automatiques ou scolaires.

-      Apprendre à regarder orientations et proportions des traits d’un visages

Matériel à fournir par le stagiaire :MGoldstain6 opt

(Marques citées à titre d’exemple). Carnet croquis canson XL 120gr A3 (feuilles détachables) ; 2 pinces à dessin pour le carnet ; 10 feuilles Canson à grain 180gr ; crayon 2H, H, HB , 2B, 4B, 6B, fusain tendre, fixatif en bombe, gomme ; pinceaux brosses soies de porc nº 10 ; pinceaux petit gris scolaire nº 8 et 1 ; Acryliques jaune citron ou primaire, rouge imit. vermillon ou imit. cadmium, vert imit. émeraude, bleu outremer et imit. cyan, ombre naturelle, ocre jaune, noir, blanc.

De quoi écrire, pour noter les contenus d’expérience.

Moyens pédagogiques et évaluations

Apports théoriques et exercices pratiques. Une pédagogie différenciée permettra à chacun de recevoir une aide pratique selon ses besoins.

Évaluation des acquis à travers une pratique pédagogique picturale évaluée par le formateur.

Animation :

Marc Goldstain, peintre plasticien, performer, formateur en pédagogie perceptive (pleine présence). Diplômé de l’école supérieure en arts appliqué Duperré, Licence en art plastique (Paris 8), Master 2 en pédagogie perceptive (Fernando Pessoa, Porto) avec une recherche sur sa pratique picturale et la conscience du corps.

Dates et lieu :

Module 1 : 2 et 3 avril - Module 2 : 21 et 22 mai - Module 3 : 25 et 26 juin à Ivry-sur-Seine

Tarif :

290 € par module, ou 750 € l’ensemble du cursus. Le 1er module peut-être suivi indépendamment, mais il est conseillé, pour suivre le 2ème et le 3ème modules, d’avoir assisté au 1er.